Don de lait, le CHU de Montpellier lance un appel d’urgence

Posted in: Allaitement, Médical
Tags: ,

Le Lactarium est une banque de lait maternel. Il redistribue le lait à des enfants prématurés. Ce lait recueilli provient des mères en maternité ou à domicile qui allaitent leur bébé et acceptent, une ou plusieurs fois par jour, d’offrir leur surplus. Une équipe médicale et paramédicale est à votre disposition pour répondre à vos questions. Vous pouvez appeler les numéros suivants :

  • Lactarium de Montpellier (dans l’Hôpital Arnaud de Villeneuve – 191 avenue du doyen Gaston Giraud 34295 Montpellier cedex 5)
    Tél. 04 67 33 66 99
  • Diététicienne Maternité Arnaud de Villeneuve
    Tél. 04 67 33 64 62
  • Diététicienne Pédiatrie Arnaud de Villeneuve
    Tél. 04 67 33 66 19

Donnez son lait, c’est donner la vie

lactarium

Le Lactarium de Montpellier manque de lait pour les enfants prématurés hospitalisés dans notre région. Si vous avez dans votre entourage des femmes qui allaitent, communiquez-leur les coordonnées du Lactarium Régional pour qu’elles puissent donner un peu de leur lait et participer à cet élan de solidarité.

Don de lait, donnez la vie
www.lactariums-de-france.fr

Le Lactarium est une banque de lait maternel et un centre de conseil. Il redistribue le lait à des enfants prématurés. Ce lait recueilli provient des mères en maternité ou à domicile qui allaitent leur bébé et acceptent, une ou plusieurs fois par jour, d’offrir leur surplus.


Quelques conseils des diétéciens du lactarium de Montpellier pour l’allaitement

La période d’allaitement nécessite une attention toute particulière de votre alimentation. Ces informations ont pour objectif de résumer les grandes règles de l’alimentation lors de l’allaitement. L’alimentation lors de l’allaitement nécessite une attention toute particulière au point de vue …

Qualitatif

Il faut penser  que si vous avez quelques kilos superflus, n’hésitez pas à supprimer toutes les sources de produits sucrés (bonbons, sucre, biscuits, gâteaux, desserts sucrés, …), ainsi que les aliments très gras qui, sous un faible volume, apportent beaucoup de calories (charcuteries, fromages à plus de 45% de matières grasses, viandes grasses, peau de volailles, fritures, mayonnaise; …).

  • aux protéines (viandes, poissons, œufs, produits laitiers)
  • au calcium (lait, produits laitiers, fromages)
  • au fer (viande rouge, abats, jaune d’œuf)
  • aux folates (choux, légumes secs, …)
  • aux acides gras essentiels (huiles végétales, ISIO 4, poissons)
  • à l’eau (minimum 2 litres par jour).

Quantitatif

Si votre poids était correct et stable avant votre grossesse, la production de lait nécessite un supplément calorique de 500 KCal par jour. Ces aliments peuvent être répartis au cours de la journée en introduisant des collations de type A ces conseils alimentaires s’ajoutent des REGLES D’HYGIENE DE VIE :

1 fruit ou jus de fruit pur fruit
+ 1/4 de baguette
+ 10 g de beurre (ou autre graisse)
+ 1 portion de fromage à 45% de matières grasses (30 g)
+ 1 laitage

  • Petit-déjeuner = + laitage
  • 10 heures = + fruit
  • 16 heures = + pain, beurre, fromage

5 conseils à respecter pour un allaitement serein

  1. Evitez la consommation d’alcool
  2. Evitez le tabac
  3. Evitez les épices si vous ne les avez pas utilisés durant votre grossesse
  4. Reposez-vous le plus longtemps possible (essayez de suivre le rythme du bébé)
  5. Mangez doucement et dans le calme

Questions fréquentes posées au lactarium de Montpellier

Mon bébé est constipé ! Que faire alors que j’allaite ?
Sauf avis médical, il n’est pas nécessaire d’arrêter de donner le sein. Par contre, c’est vous qui devrez modifier votre alimentation pour avoir un effet sur les selles de bébé, pour cela : supprimez le lait, le remplacer par du fromage, supprimer les légumes, surtout ceux à goût fort choux, salsifis, …), supprimez les fruits crus (sauf banane, pomme, coing). Privilégiez le riz, les pâtes, semoule, carottes, banane, pomme. Si la diarrhée dure plus de 2 jours, consultez votre médecin.
Vous pouvez également agir au niveau de votre alimentation en augmentant la quantité de fibres que vous consommez, c’est à dire plus de fruits crus, plus de légumes. Vous pouvez également avoir recours à une eau minérale type « HEPAR ».

Est ce que la bière, le vin sucré augmentent la production de lait ?
NON ! Pour avoir plus de lait, pensez à boire de l’eau régulièrement dans la journée, sans attendre d’avoir soif, et d’autant plus si la température extérieure est élevée, et bien sûr, se reposer …

Est-il vrai que la consommation de légumes à goût fort (choux, asperges, ail, …) est déconseillée durant l’allaitement ?
NON ! Ces aliments peuvent donner un goût au lait. Bébé peut l’apprécier d’autant plus si vous consommiez de ces produits durant votre grossesse. Cette diversité de saveurs permet de débuter l’éducation du goût. Toutefois, si vous constatiez un refus de téter de la part de votre enfant, supprimez l’aliment incriminé de votre alimentation.

Je suis une grande consommatrice de lait (plus de 500 ml par jour), dois-je le considérer comme une boisson ?
NON! Le lait n’est pas une boisson, s’il est vrai qu’il apporte beaucoup d’eau, il n’en reste pas mois un aliment complet qui apporte protides, graisses et sucres. Un excès dans votre alimentation entraînerait un déséquilibre et pourrait même aller jusqu’à causer des désordres digestifs chez votre bébé.

Quel lait dois-je prendre ?
Le lait de vache 1/2 écrémé semble être le mieux adapté à vos besoins (sauf pathologie particulière vous concernant). Toutefois, il existe pour les mamans ne mangeant pas correctement par manque d’appétit ou par dégoût, une gamme de laits spécialement étudiés, enrichis en fer, en acides gras essentiels (« future maman », « pour maman », …).
Cette gamme permet de corriger les carences qui pourraient être induites.
Sachez que ces laits sont onéreux et ne sont pas indispensables si votre alimentation est variée et équilibrée. Attention au lait de soja dont le calcium, même s’il est présent dans le produit, n’est pas parfaitement absorbé.

A la fin de l’allaitement, n’oubliez pas de revenir à votre alimentation antérieure en supprimant les calories que vous avez ajoutées au début.

Finalement, l’alimentation de la mère qui allaite est une alimentation qui ne demande pas de grandes exclusions, pour laquelle il n’y a pas de recette miracle.

There are no comments published yet.

Laissez un commentaire

Connectez vous à votre compte client
Saisissez votre identifiant et mot de passe