Zidane allaité 3 ans !

Posted in: Allaitement, Enfance
Tags:

ADE est fière de vous présenter un marseillais qui a été allaité 3 ans : Zinedine Zidane.
Voici le témoignage de sa maman Malika Zidane, dans le livre « Allaitement maternelle et le Développement durable » au chapitre intitulé « Une meilleure psychomotricité ». 

Zinedine zidane

Zinedine ZIDANE a été allaité trois ans ! C’est sûr qu’il y a eu sur cette base nutritionnelle, de l’amour maternel, de l’attachement, de l’éducation puis du travail et de l’entraînement. Malika Zidane, sa maman, se confie pour la première fois sur son allaitement, et accueille l’équipe de l’association Autour de l’enfant chez elle. Grand-mère de douze petits enfants, elle est avant tout la mère de cinq enfants et a su rester belle et soignée.

Pourquoi avez vous choisi d’allaiter ?
Cela s’est fait d’une façon très naturelle, comme j’avais vu faire ma mère avec mes treize frères et sœurs. Je ne me suis posée aucune question, de toute façon, il était hors de question que je nourrisse mes enfants avec du lait en poudre.

Avez-vous allaité tous vos enfants ?
Oui, les cinq et pour vous dire, j’ai aussi allaité les enfants de ma sœur lorsqu’elle devait partir travailler. Ils n’ont jamais fait la différence entre le lait de leur maman et le mien. Ils avaient faim, je les nourrissais comme mes propres enfants. Et puis, j’ai aussi partagé mon lait lorsque mon dernier, Zinedine, est né ; il était sous une couveuse, et nous avons dû rester un certain temps à l’hôpital. Comme je tirais mon lait et qu’il y en avait beaucoup les infirmières m’ont demandé la permission de l’utiliser pour des mamans qui n’avaient pas cette chance.

Combien de temps avez-vous allaité vos enfants ?
J’ai allaité les quatre premiers jusqu’à leurs deux ans et puis pour mon petit dernier, Zinedine, je l’ai allaité pendant trois ans. Comme je ne voulais plus d’enfant après lui, j’ai voulu continuer de l’allaiter le plus longtemps possible, pour garder ce lien si merveilleux. Je me souviens, lorsqu’il devait avoir trois ans, et que j’allais le chercher à l’école, il me disait « vite, vite, maman à la maison, j’ai faim », il m’ordonnait de m’asseoir et tétait jusqu’à plus soif d’un sein à l’autre… Le problème, et c’est pourquoi j’ai voulu arrêter de donner du lait, et qu’il ne mangeait plus rien à table. J’ai donc pris la décision de stopper le processus.

Donc c’est, peut-être, un peu grâce à vous s’il est devenu le champion que l’on connaît ?
Non, je ne pense pas, il est né avec ce don, mais ce qui est sur c’est qu’il n’a jamais été malade et qu’il a joui d’une croissance rapide et saine.

Avez-vous connu des difficultés pendant cette période : fatigue, obligation de retourner travailler, transformation de votre corps ?
Non, je n’ai eu aucun souci pendant la période où j’ai allaité mes enfants. Pas de fatigue et puis je ne travaillais pas, j’étais tout entière vouée à mes enfants et à leur bon développement. Je dis souvent que je leur ai donné mon cœur, mon âme, mon sein et mon corps. Je ne me suis jamais souciée des effets que l’allaitement maternel pouvait avoir sur mon corps, et puis à l’époque on ne se regardait pas autant que maintenant. Les femmes d’aujourd’hui pensent d’abord à elles, à retrouver le plus vite possible leur ligne et à ce que leurs corps ne témoignent d’aucune marque de l’accouchement ou de l’allaitement.

Et concernant l’allaitement dans les lieux publics ?
Cela n’a jamais posé de problèmes aux femmes de ma famille. Du plus loin que je me souvienne, ma mère n’avait aucun souci, ni aucune gêne à allaiter lorsqu’un de ses enfants avait faim. J’ai choisi de les allaiter chez moi et que très rarement en dehors de la maison mais c’était pour garder une certaine tranquillité. Le moment de l’allaitement est un moment propice au calme et à la sérénité, c’est un moment dédié tout entier à son enfant, de peau à peau. Je sentais que je renforçais mes liens avec eux. Et puis pourquoi être embarrassé d’un geste aussi naturel que de nourrir son enfant, surtout lorsque l’on voit les plages marseillaises l’été !

Vous avez une fille, Lila, a-t-elle allaité elle aussi ?
Malheureusement, pour elle allaiter n’a pas été facile mais elle a essayé à chacune de ses grossesses. Cela l’a beaucoup affecté de ne pas pouvoir partager ce que j’avais pu partager avec elle. Elle a notamment failli perdre son premier enfant, en effet, ma petite fille feintait la téter, elle plaçait sa langue sur son palet, et du fait de cette position, ne tétait que sa langue. Elle est très rapidement passée au biberon pour sa survie.

Votre ressenti concernant ces moments privilégiés ?
Simplement vous dire qu’une maman, avec son enfant, pendant l’allaitement il n’y a pas mieux au monde.


« Une meilleure psychomotricité
Le développement psychomoteur est optimisé. Le quotient intellectuel augmente de 15 à 20 points pour un nouveau-né à terme et plus encore s’il est né prématuré. La composition du lait de mère et l’attachement à cette dernière expliquent en partie ces différences ».


Le Livre : « Allaitement maternelle et le Développement durable »
RESPECTER UN LIBRE CHOIX, SAVOIR CHOISIR, S’INFORMER…
Malika Zidane, Aurélie Vaneck et 70 couples racontent leurs expériences de l’allaitement, permettant à chaque mère de trouver son propre chemin. L’Association  « Autour de l’enfant » s’engage aux côtés de toutes ses femmes et futures mères, qui souhaitent prolonger leur allaitement. Allaitement maternel et développement durable accompagne ces femmes dans cette belle expérience maternelle.

 

1 Comments for : Zidane allaité 3 ans !
  1. Répondre

    l’allaitement maternel est bien sur l’aliment de bon sens d un bebe humain. Nous ne sommes que des mammiferes!! c’est interessant de voir l’exemple de notre Zinédine Zidane mondial mais aussi bien d’autres moins connus qui sont allés au meilleur du possible dans leur domaine. Merci Zinédine Zidane de nous montrer autant de serrenite et de classe dans votre domaine !! nous vous encourageons à lire l’article de JAMES AKNE important sociologue mondial dans ce domaine « allaitement maternel lorsqu’un homme en parle« : cela diminue la violence augmente l’attachement familial et diminue le risque d’aller… en prison

Laissez un commentaire

Connectez vous à votre compte client
Saisissez votre identifiant et mot de passe